L'aloe vera

 

L'Aloe vera est une espèce d'aloès qui tire ses origines de l'Afrique orientale. Plante vivace, elle est cultivée depuis plus de 6 000 ans, notamment en Egypte et dans la Grèce antique.

Ses qualités multiples lui avaient déjà valu l'attention de Cléopâtre ou encore Pline l'Ancien, Aristote et Hippocrate. De même, les Mayas avaient pour coutume de l'appeler la « fontaine de jouvence », ou encore la « source de jeunesse ».

De nos jours, l'Aloe vera est exploitée en Espagne, au Mexique et dans le sud des Etats-Unis. Ses feuilles contiennent le gel d'Aloe vera et le latex d'Aloe. Le premier peut être appliqué sur le corps, le second pris par voie orale. 

Aloe vera en usage interne

Composition de l'Aloe vera

Les feuilles d'Aloe vera, bien que constituées à 98% d'eau, renferment une quantité exceptionnelle de composants actifs :

  • vitamines :

    • A, bonne pour les os et la vue ;

    • du groupe B, qui interviennent notamment dans la production des globules rouges et l'assimilation des glucides ;

    • C, antioxydante et tonifiante ;

    • D, qui permet de bien assimiler le calcium ;

    • E, antioxydante ;

  • enzymes à vertus anti-inflammatoires ;

  • minéraux :

    • fer, qui assure le transport de l'oxygène dans l'organisme ;

    • zinc, bon pour la peau et les cheveux ;

    • calcium indispensable à la santé des os ;

    • phosphore, constituant essentiel des cellules osseuses et stimulant pour l'activité intellectuelle ;

    • sodium, qui participe à la distribution de l'eau dans l'organisme ;

    • potassium, qui améliore la contraction musculaire, et est de ce fait bon pour le cœur ;

    • manganèse, qui intervient dans la synthèse du cartilage et des articulations ;

  • acides gras et acides gras aminés, dont 8 ne pouvant être produits par le corps, et qui protègent le cœur et les artères ;

  • anthraquinone, un anti-douleur naturel.

Aloe vera et cancers

L'Aloe vera représente un allié précieux en cas de cancers. Consommée sous forme de jus ou de pommades :

  • Elle réduit les effets secondaires des patients sous chimiothérapie.

  • Elles permettent à ces mêmes patients de se remettre plus rapidement de leur traitement.

  • En application cutanée, elle permettrait de lutter contre le cancer de la peau.

Bon à savoir : l'Aloe vera peut également être utilisé en cuisine, intégré dans les yaourts, desserts et boissons, ou en assaisonnement naturel pour vos aliments.

Aloe vera en usage externe

Soin des plaies superficielles et de la peau

Utilisée en cosmétique depuis plus de 6 000 ans, l'Aloe vera est avant tout réputée pour apporter souplesse et douceur aux peaux les plus sèches et abîmées. Aujourd'hui, l'industrie cosmétique met en avant les nombreux bénéfices qu'il peut apporter à la peau :

  • Il permet notamment de guérir les blessures légères : brûlures, abrasions (écorchures dues à un frottement répété, d'un vêtement par exemple) et plaies.

  • Il favorise la cicatrisation de ces mêmes plaies.

  • Il soulage les coups de soleil.

  • Il permet de combattre certaines maladies de peau : eczéma, acné.

  • Il stimule la production de collagène, permettant de lutter contre le vieillissement de l'épiderme.

Soin des cheveux

L'Aloe vera est également excellente pour les cheveux. Présent dans de nombreux shampoings et après-shampoings, cette plante permet :

  • de combattre la chute de cheveux ;

  • d'assainir le cuir chevelu ;

  • d'hydrater les fibres capillaires, et notamment les pointes sèches et abîmées.

D'une manière générale, après utilisation d'un soin contenant de l'Aloe vera, les cheveux sont plus souples, brillants et ont davantage de volume.

 

Bienfaits de l'Aloe vera à boire

Si l'Aloe vera possède de nombreux bienfaits pour la santé, il est plus connu pour son utilisation en cosmétique que pour son intérêt en phytothérapie, médecine basée sur les plantes. Pourtant, la consommation d'Aloe vera sous forme de jus ou de gel pourrait présenter de nombreux atouts pour la santé. En effet, la consommation d'Aloe vera à boire pourrait participer à une remise en forme générale de l'organisme, en participant à différents processus pour :

  • Faciliter la digestion, avec une action sur l'équilibre de la flore intestinale, contre la constipation, ou encore contre les irritations et les inflammations du système digestif.

  • Améliorer la détoxification de l'organisme, c'est-à-dire l'élimination de déchets.

  • Stimuler et renforcer le système immunitaire, c'est-à-dire la défense de l'organisme.

  • S'opposer à la fatigue passagère.

  • Aider à réguler la glycémie, c'est-à-dire le taux de sucres dans le sang.

  • Hydrater l'organisme.

En raison des nombreuses applications possibles, l'Aloe vera fait encore aujourd'hui l'objet de nombreuses études scientifiques. Certains résultats tendent d'ailleurs à montrer qu'il pourrait permettre de lutter contre le grignotage, en agissant sur l'assimilation des graisses et des sucres par l'organisme. En permettant de fournir de l'énergie à l'organisme, ce phénomène pourrait ainsi éviter certains écarts alimentaires.